Les différents types de couches lavables

Petit tour d’horizon sur les différents types de couches existants, leurs avantages et leurs inconvénients.

Contenu de l’article :

Les différentes parties des couches lavables – mini dictionnaire

Les couches lavables sont constituées en général de 2 à 3 éléments distinctifs.

Schéma d’une couche lavable
  • Une culotte : c’est la partie extérieure, visible, décorée. Elle peut être imperméable pour éviter que l’humidité ne s’infiltre vers les habits, ou cette fonction peut être remplie par une poche.
  • La poche : sur certains types de couches, la culotte et la poche sont différenciées. Dans ce cas, c’est la poche qui est imperméable.
  • La partie absorbante : parfois appelée insert, c’est ce qui absorbe l’humidité générée par Bébé. Différents systèmes existent, différentes matières, cette partie peut être cousue ou amovible, et dans ce cas, lavable ou jetable (un peu comme une serviette hygiénique à poser au fond de la couche).

Une fois les différents éléments de la couche assemblés, un voile de protection est ajouté au dessus de la partie absorbante à chaque change. Son rôle est simple : laisser passer le liquide et l’humidité et retenir la partie solide. Résultat lorsque vous changez Bébé :

  • soit vous évacuez le voile avec son contenu à la poubelle si vous utilisez un voile jetable ;
  • soit vous videz le contenu dans une poubelle, car dans le cas d’un voile lavable, il est constitué d’une matière qui n’accroche pas la matière solide (elle va donc « glisser » dans la poubelle).

Les TE1 ou les tout-en-un

Les TE1, abréviation pour tout-en-un, autrement appelées all-in-one (AIO) en anglais, sont les couches lavables les plus proches des jetables dans leur utilisation. Facile à prendre en main, donc, pour un premier essai, elles ont quand même leurs limites.

Fabrication

La TE1 est constituée … d’une seule pièce ! Comme la couche jetable, pareil ! La culotte et l’insert (partie absorbante) sont cousues ensemble. Une fois utilisée, on met l’intégralité de la couche au sale.

L’insert peut malgré tout être cousu de différentes façons : soit il est complètement cousu, soit il n’est rattaché que par le haut. Le fait de n’être pas entièrement solidaire de la culotte permet à la couche de sécher plus vite après lavage.

Avantages et inconvénients

La TE1 a pour principal avantage de ressembler au maximum à une couche jetable.

Cependant, l’ensemble de la couche doit être lavé à chaque utilisation, et prend plus de temps pour sécher même si l’insert n’est pas intégralement cousu à la culotte.

Avantages Inconvénients
Pratique, facile d’utilisation. Coût de lavage plus élevé.
Nombre de couches à acheter élevé.
Temps de séchage important et aspect « gros popotin » dû à l’épaisseur de la couche.

La TE1 « à poche »

Pour être complète sur la question, il faut également parler de la TE1 à poche. Même principe que la TE1, celle-ci a la particularité d’avoir une partie absorbante distincte, un insert donc, qui se glisse dans une poche de la culotte imperméable.

Les deux seuls avantages de cette couche par rapport à la TE1 classique, est que le temps de séchage est diminué (l’insert sèche à part), et que la partie absorbante peut être modulée en fonction des besoins (plus ou moins d’absorption, d’épaisseur, choix de la matière…). Mais la couche se lave malgré tout en entier après usage.

Les TE2 ou Tout-en-2

Fabrication

Les TE2 se décomposent en 2 parties. La couche est faite d’une culotte imperméable, et d’un insert, absorbant, détachable de la couche. L’insert peut s’accrocher (boutons pressions),se glisser dans un emplacement, mais reste dans tous les cas au contact des fesses de Bébé, puisque l’intérêt est de pouvoir nettoyer uniquement l’insert après usage (sauf débordement bien sûr).

Avantages et inconvénients

L’avantage premier de ce type de couche est d’éviter d’avoir à laver l’intégralité après usage. On estime que la culotte se change tous les 3 changes (sauf accident). Moins de lavage, donc, mais également moins de culottes : on achète les inserts séparément et ce système est donc plus économique au départ.

L’autre avantage est que la couche étant divisable, va sécher plus vite. De même, vous aurez le choix, en général, des inserts (certaines matières sèchent plus vite que d’autres, choix de l’épaisseur, etc.).

L’utilisation reste très facile, mais nécessite malgré tout un peu d’organisation : il faut gérer le nombre d’inserts propres et disponibles, il faut assembler la couche avant utilisation.

Avantages Inconvénients
Moins de lavages.
Moins de culottes à acheter mais plus d’inserts.
Séchage plus rapide.
Choix des inserts.
Gestion des culottes et des inserts propres.
Moins rapides à préparer.

Les couches TE3 ou Tout-en-3

Dernière née en terme d’innovation, me semble-t-il, la TE3 doit répondre à toujours plus de flexibilité.

Fabrication

Composée d’une culotte, d’une partie imperméable amovible et d’inserts pour la partie absorbante, on ne lave que le strict nécessaire à chaque change.

Avantages et inconvénients

Pour économiser les lavages, la dépense d’eau, les TE3 sont bien pensées.

D’un point de vue fourniture, et stock, vous aurez 3 éléments à gérer : à assembler, à laver, à faire sécher, à avoir en quantité suffisante pour votre roulement quotidien.

Tout comme les TE2, on choisira la qualité, la composition ou l’épaisseur des inserts que l’on préfère.

Pour les sorties, les voyages, vous aurez moins de volume et de poids à transporter, même s’il faut toujours prévoir un peu plus.

Avantages Inconvénients
Séchage plus rapide.
Choix de la matière des inserts.
Encore plus d’économie pour les lavages.
Moins de poids et de volume à transporter.
Des « nacelles » (partie imperméable) à acheter en plus des culottes et des inserts.
Gestion encore plus fine et compliquée des changes propres (culottes, nacelles, inserts).
Moins rapides à préparer.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *