Diabète gestationnel et fin de grossesse

Après avoir suivi votre régime spécifique, votre glycémie plusieurs fois par jour avec de vilaines petites piqûres, voici venir la fin de grossesse et avec elle le ras-le-bol des privations… En gros, on aurait tendance à se lâcher un peu ! Prudence…

Après avoir surveillé mon taux de sucre, incorporé salade et autres ingrédients fibrés à chaque repas, supprimé gâteaux, céréales, jus de fruits, etc., tout ceci pendant deux mois et demi… le dernier rendez-vous avec la diabétologue est arrivé. La docteur m’annonce qu’on ne se reverra pas, me préconise de continuer tel quel jusqu’à l’accouchement : une prise de sang de contrôle un mois après est prescrite. Et voilà. Super ! « Plus de contrôle, à moi quelques petits écarts ! C’est pas en un mois que mon bébé va prendre 3 kg ! ». Et hop, je me fais quelques petits plaisirs pendant la semaine qui a suivi. Jusqu’à mon rendez-vous gynéco…

Tellement sûre de moi, j’avais même quasiment arrêté les piqûres de contrôle de glycémie. « Alors, votre diabète, il en est où? ». D’un air presque suffisant, j’annonce sa stabilité. « Très bien, alors continuez à bien faire votre régime et à surveiller la glycémie de près. Elle risque d’augmenter les dernières semaines. Et si c’est le cas, on déclenchera l’accouchement. »

Fini le petit air supérieur, mon petit allez-retour dans le monde de la gourmandise est terminé. De retour à la maison, je regarde sur le net le pourquoi du comment : c’est vraiment dangereux ??? Ah bah oui… Problème placentaire et manque d’oxygénation de mon bébé… Je ne cherche pas beaucoup plus loin, pas envie de me faire peur non plus. On reprend le régime, les piqûres, et on fait gaffe. Et j’ai gagné un monitoring hebdomadaire jusqu’à l’accouchement, histoire de vérifier que mon p’tit bout n’est pas en souffrance…

Je dois dire aussi que mon taux de sucre monte plus rapidement, depuis une semaine (il en reste 3 avant la date du terme), même si je fais très attention à ce que je mange. Par contre, j’ai de plus en plus envie de sucre… Je n’ai toujours pas pris un kilo depuis deux mois et demi, mais par contre, mon Loulou, lui, profite à fond : il est estimé à 3kg850… Je me rassure en me disant que si mon régime n’était pas adapté, on grossirait tous les deux !

Bref, une diabétologue qui ne m’a pas suffisamment informée (à mon goût), une gynéco qui lâche les infos au compte-goutte… et me voilà à écrire cet article afin de vous conseiller de faire attention à votre sucre jusqu’au bout! Moi, pendant ce temps-là, j’attends le moment où je redécouvrirai le chocolat!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *