Mauvais départ avec les couches lavables…

La maternité nous a fournit des couches Pampers dès la naissance de notre petit bonhomme. Simple, petit liseré jaune qui devient bleu quand la couche est mouillée, on prend vite goût aux couches jetables, je l’avoue! Mais je gardais en tête mon lot de couches lavables : est-ce que ce sera aussi simple? J’avais hâte d’essayer! Mais il m’a fallu attendre un peu pour plusieurs raisons :

  • Notre bébé a une displasie congénitale des hanches, ce qui l’a entraîné le port d’un « lange câlin » (culotte semi-rigide l’obligeant à garder les cuisses écartées). Impossible de mettre une couche épaisse là-dessous.
  • J’ai malgré tout fait quelques tests courts (curiosité oblige) et là, le drame: à chaque essai, une fuite. Jeune maman dépassée, fatiguée, débordée, multiplier les lessives n’était franchement pas souhaitable…
  • Dans la continuité du point précédent, j’ai reporté l’option « gestion et lessive de couches » pour plus tard. Le but était de me familiariser avec mon bébé, de prendre nos repères, et surtout de ne pas se braquer sur les couches lavables.

Et lorsque vous lui annoncerez, dépitée, « je verrai plus tard, on reste aux jetables pour le moment », si votre compagnon / compagne vous dit « oui, tu as acheté ces trucs inutiles, moi j’étais pas vraiment d’accord, en plus… » (mauvaise foi flagrante), répondez lui simplement que vous pouvez utiliser vos couches pendant 2 ans, donc on peut attaquer le mois prochain et ça sera rentable quand même. À suivre…!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *